Allez, c’est décidé, moi aussi j’aurai mon custom. Mais je veux quelque chose de différent, d’original, d’unique!

Mon idée est de partir d’un flat-twin 1000 BMW! Je sais, j’aurai pu prendre un custom japonais, ce ne sont pas les catalogues de pièces custom qui manquent. J’aurai pu prendre aussi une Harley…, mais non, c’est une BMW.

Trouvée sur une petite annonce d’Internet, voici la moto le jour de l’achat. Un R100RT dans un triste état, mais ce qui m’importe, c’est le moteur, tout le reste sera remplacé, modifié, transformé. :

moto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le démontage de la moto est une opération qui reste facile à faire.

Chaque sous-ensemble va être démonté et contrôlé,  chaque pièce sera inspectée pour une éventuelle remise en état, les joints abîmés seront changés, les pièces d’usures remplacées.
– Vidange des différents organes: Moteur, boite de vitesse, pont, couple conique, fourche et liquide de frein.

dem1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Dépose du carénage, selle, réservoir, carburateur avec les câbles.

dem2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

–  Dépose du phare avant avec le faisceau électrique  (repérer tous les fils). Dépose de l’ensemble moteur-boite.

Dem3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Une fois tout déposé, ça fait un beau tas de pièces…

tas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Sablage et polissage des pièces en alu :

Sablage

 

 

 

 

 

 

 

– Pour décaper les alu ternis par le temps, on utilise d’abord une brosse nylon montée sur une perceuse (attention, pas de brosse métallique qui risquerait de rayer l’alu)

perceuse

 

 

 

 

 

 

 

 

– Pour faire briller, on utilise ensuite des disques de coton et une pâte à polir.

polir

 

 

 

 

 

 

 

 

– Et voilà le résultat :

 

BDV

PiecesSableeMini
polissage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

moteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Ponçage, apprêtage et mise en peinture du cadre.

Cadre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CadreAppret

 

 

 

 

 

 

 

 

– montage à blanc avec fourche rallongée et pièces rapportées…

chopbm3M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Moto assemblée avant mise en peinture et rayonnage des roues :

DCP_0039R2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Masticage, apprêtage et peinture de la carrosserie. Le garde-boue AR provient d’une Harley, le réservoir d’une Honda F6C.

gardebouear

 

 

 

 

 

 

reservoir2

 

 

 

 

 

 

 

 

carrosserie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Les moyeux d’origine seront polis et rayonnés sur une jante de 15 pouces à l’arrière pour pouvoir recevoir un pneu de 2cv et de 21 pouces à l’avant.

jantesR

 

 

 

 

 

 

 

 

– Le collecteur d’échappement sera conservé, les silencieux remplacés par du tube inox. Les suspensions AR proviennent d’un Suzuki 650 Savage.

roue15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Les sabres seront taillés dans une plaque d’aluminium :

sabres2RM

 

 

 

 

 

 

 

sabresM

 

 

 

 

 

 

 

– La selle provient d’un Yamaha 750 virago. Elle a été retaillée et recouverte de skaï.

selle2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– La fourche a été allongée par des entretoises taillées dans une barre d’aluminium.

RallFourche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Les tés de fourche ont été taillés dans une plaque d’aluminium.

te

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Le guidon à été surélevé par des risers.

te2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Le faisceau électrique à été réduit au maximum et placé sous le couvercle moteur.

faisseau mini

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Voici le schéma électrique épuré au maximum.

faisseau (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Quelques accessoires trouvés ici et là sur internet :

compteurRM

 

 

 

 

phareRM

 

 

 

 

 

 

 

Poignees

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Tous les câbles (accélérateur, embrayage, freins) ont été recouvert de gaines provenant de vieux téléphones publics.

 

DCP_0122

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Et voilà le travail final :

FreeChopBM1